Mai 2003
Semaine 21 Du 21-05 au 27-05-2003

 

poster

LE COSTUME - de Bakhtiar Khudojnazarov. (0/20) 0
Tadjikistan - Couleur, 1h38 - 2002.
Avec : Alexander Yasenka, Artur Povolotsky, Ivan Korkorin, Andrei Panin, Nikolai Fomenko.

Comédie dramatique : Recette pour faire un beau costume magique qui symbolise pour trois pauvres hères ado le passage à l’âge adulte; un costume symbolisant la classe et la distinction; l’élégance rétro d’un avenir plein de promesses... Eh bien, tu prends de la péloche pelure-d’oignon-pelure-de-banane-pelure-de-betterave; tu plonges dans de l’eau chaude cradingue, tu touilles, tu fais baver quelques personnes dans la marmite, tu craches quatorze fois en l’air pour conjurer le mauvais sort, tu siffles faux un air exotique, tu touilles, tu touilles jusqu’à raidir la tambouille; tu balances quelques cailloux et de la boue; tu dramatises la sauce avec un peu de sang... et t’as perdu ton temps! Le costume ressemble à tout et à rien... Eh ouais, Bakhtiar, n’est pas Kusturica qui veut. Pas vrai, Gérard Lenne?

poster

DANCING - de Patrick Mario Bernard, Pierre Trividic et Xavier Brillat. (0/20) 0
France - Couleur, 1h33 - 2002.
Avec : Patrick Mario Bernard, Pierre Trividic, Jean-Yves Jouannais, Peter Bonke.

Fantastique : Danger! Tête de mort! Vidéo bas de gamme, les gars! Maintenant que vous voilà prévenus, ce n’est pourtant pas tout! Il s’agit d’une oeuvre absolument extraordinaire dont l’histoire est incroyablement débile! René couve quelque chose... René, c’est un artisse... René vit dans un dancing désaffecté avec son compagnon... Et il couve quelque chose, j’vous dis! Il y a des trucs qui lui rentrent dans le crâne et qui ne le quittent plus. C’est quoi? Son imaginaire imaginatoire? En tous cas, une idée fixe! Les signes se précisent, et, petit à petit, il a des visions. Il voit des gros lards en... tutu! J’vous mens pas! C’est marqué dans le film! Même des gamins de huit ans, pour un spectacle de kermesse de fin année, n’auraient osé exprimer une telle niaiserie! Et, n’oublions pas l’aspect provocateur de l’oeuvre... T’as des mecs, le sexe érigé, comme dans un porno, qui se paluchent puis se sodomisent violemment... Messieurs les homos, si vous croyez épater de la sorte, ou mieux, faire respecter votre différence avec des scènes d’une dégueulasserie pseudo insolente, vous vous la mettez dans l’oeil jusqu’aux... couilles! Dancing part favori, d’ores et déjà, pour “le navet d’or” de l’année 2003...

poster

DOGVILLE - de Lars von Trier. (8/20) 1
Danemark - Couleur, 2h47 - 2002.
Avec : Nicole Kidman, Stellan Skargard, Paul Bettany, Lauren Bacall, James Caan.

Drame : Une certaine Grace déboule dans Dogville, petit bled des Rocheuses, poursuivie par des gangsters. Elle sympathise avec un gars sympa et parvient à se faire accepter par les autres habitants. Mais, tout finira mal... Apothéose finale avec l’arrivée des gangsters. Baoum!!! Au diable, les humains! Sont trop vilains! Façon de voir les choses, après tout... Pourquoi pas... Toutefois, tout comme le parti pris de mise en scène - plus que théâtrale, plus que dépouillée - le propos a quelque chose d’artificiel, de fallacieux presque... Vous avez dit nihiliste, M. Chéreau?

poster

DOLLS - de Takeshi Kitano. (0/20) 0
Japon - Couleur, 1h53 - 2002.
Avec : Miho Kanno, Hidetoshi Nishijima, Tatsuya Mihashi, Chieko Matsubara.

Drame : Trois histoires d’amours contrariées... Le fil conducteur, le lien entre les trois sketches, c’est des poupées de chiffon d’une laideur infinie et d’une débilité très kitanienne... C’est presque aussi abominable et grotesque - dans un autre genre - que Aniki, mon frère. Au fait, vous savez ce qu’il fait Také...?

poster

EVIL DEAD - de Sam Raimi. (5/20) 0
USA - Couleur, 1h30 - 1982. (Reprise).
Avec : Bruce Campbell, Ellen Sandweiss, Betsy Baker.

Fantastique : Il y a débile et débile; il y a navet et navet... Celui-ci - le massacre incroyablement sanglant d’une bande de copains par des démons infernaux dans une baraque paumée - est un navet hilarant! L’avantage, c’est qu’on ne s’ennuie pas malgré l’énorme stupidité du film... Mézigue et moi, on s’est payé une bonne tranche de rigolade!

poster

L’EXPERIENCE - (Das experiment) de Oliver Hirschbiegel. (15/20) 2
Allemagne - Couleur, 1h54 - 2000.
Avec : Moritz Bleibtreu, Justus Von Dohnànyi, Edgar Selge, Christian Berkel, Timo Dierkes

Drame : Vingt volontaires, hommes et femmes recrutés par une petite annonce, acceptent de jouer le jeu d’un professeur voulant tenter une expérience inédite à des fins scientifiques. Dans le cadre de la réplique exacte d’une prison, huit d’entre eux seront des gardiens et les douze autres prisonniers. Les prisonniers doivent obéissance aux gardiens et c’est à partir de là que les choses vont se compliquer... Outre la qualité de la réalisation, l’interprétation crédible des acteurs et les émotiions fortes, ce film nous plonge dans une atroce réflexiion; savoir jusqu’où l’on peut influencer et conditionner l’animal humain; jusqu’à quel point la faculté d’adaptation est une qualité; comment éviter de tomber dans le piège qui nous fait perdre la capacité de maîtriser ses passions... Jusqu’à quel point sommes-nous tous des faibles d’esprit...?

poster

FANFAN LA TULIPE - de Gérard Krawczyk. (0/20) 0
France - Coiuleur, 1h35 - 2002.
Avec : Vincent Perez, Penelope Cruz, Didier Bourdon, Hélène de Fougerolles.

Aventures : On connaît tous le film de Christian-Jaque avec Gérard Philippe et Gina Lollobrigida. On l’a tous vu. Et revu. Et si l’on a encore envie de le revoir et bien il n’ y a qu’à. Bon sang! Pourquoi cette nouvelle version? Ce “rimaque” de plus? Qui nous chagrine en entachant l’original... Réalisé par Gérard Taximan et produit par Lulu Boxon... Quel bouffonnerie! V. Perez fait ce qu’il peut... et il peut peu! P. Cruz s’exprime en “desesperanto”, à savoir une langue que personne au monde ne peut comprendre...! Et, en prime, fabuleux bonus, nous avons droit à la présence de Bourdon...! Le gros Bourdon qui nous fiche la nausée... Il n’y a vraiment plus qu’à tirer la chasse!

poster

GOMEZ ET TAVARES - de Gilles Paquet-Brenner. (0/20) 0
France - Couleur, 1h49 - 2002.
Avec : Stomy Bugsy, Titoff, Jean Yanne, Elodie Navarre, Etienne Chicot, Daniel Duval.

Comédie : G. et T. sont deux bourres. L’un est un good guy très comme il faut, honnête et incorruptible; l’autre, un fumier de ripoux... mais... à eux deux ils vont faire trembler la vraie racaille en nous faisant hurler de rire... Tu parles qu’on rigole! Mézigue ne jure plus que par Titoff - je veux dire par là que son insulte préférée est devenue : “espèce de petit titoff puant...! “ ou bien : “t’es pire qu’un ticul, t’es qu’un titoff”...etc... Bien sûr que c’est facile de dégobiller des jeux de mots à quatre sous... Mais, c’est-y pas facile de faire ce que nous font ces deux largués de la cervelle : Stomy Bugsy et Titoff. C’est quoi d’abord un titoff? Ca se mange, ça se chie? Merde, en voilà encore deux qui auraient mieux fait d’apprendre un métier et de gagner ainsi honorablement leur vie...

poster

MISSION ALCATRAZ - (Half Past Dead) de Don Michael Paul. (0/20) 0
USA - Couleur, 1h39 - 2002.
Avec : Steven Seagal, Ja Rule, Morris Chestnut, Nia Peeples, Tony Plana.

Policier : Où l’on voit notre héros Steven attaquer à lui tout seul la prison d’Alcatraz... Là où il passe, il ne reste plus que de la crasse...! Qu’on se le dise! Est-il possible que l’on nous serve encore et une fois de plus ce genre de produit? Oh! Récurrente question!!!

poster

PAIN ET LAIT - (Kruh im mleko) de Jan Cvitkovic. (12/20) 2
Slovénie - Noir et blanc, 1h08 - 2001.
Avec : Peter Musevski, Sonja Savic, Tadej Troha, Perica Radonjic-Pepi, Drago Ivanusa.

Drame : Il était une fois un alcoolo en Slovénie. Il sort de sa cure, rentre à la maison, plein de bonnes intentiions... Serment d’ivrogne. Il suffira qu’il rencontre un vague copain pour dépenser l’argent des commissions en ignobles boissons... Ce court petit film en noir et blanc est exemplaire. En ceci qu’il montre clairement que lorsque l’on est un tant soit peu inspiré et que l’on connaît son métier, on arrive à faire du beau boulot avec juste un peu de monnaie... Juste assez pour le pain et le lait...

poster

ROYAL BONBON - de Charles Najman. (2/20) 0
Haïti - Couleur, 1h25 - 2002.
Avec : Dominique Batraville, Verlus Delorme, Erol Josué, Anne-Louise Mesadieux.

Comédie dramatique : Un clochard se réincarne dans sa tête en roi Christophe, esclave libérateur d’Haïti en 1804. Chouette idée que ce début d’histoire! Seulement, la suite ne cesse de s’enliser par manque de savoir-faire du metteur Najman...? Probablement. Car, au bout du compte, on ne sait plus ce qu’on a vu... Une nébuleuse et brouillonne suite d’images maladroitement montées...

poster

SWIMMING POOL - de François Ozon. (3/20) 0
France - Couleur, 1h42 - 2002.
Avec : Charlotte Rampling, Ludivine Sagnier, Charles Dance, Marc Fayolle, Mireille Mossé

Policier : Une romancière est perturbée dans son isolement par la fille de son éditeur dans la villa d’icelui... Point de départ étrange... qui nous promène, non sans ennui, jusqu’à la cent deuxième minute, en forme de point d’interrogation, de cette oeuvrette plutôt inaboutie... Cela dit, c’est le film de Zozon que j’ai le moins détesté. Ce n’est pas l’avis des scribouillards critiques de cinoche... Ceux qui ont adoré ses précédents navetons... Il faut vous dire, m’sieu-dames, que les critiques n’aiment pas le succès... et que, par conséquent, ils n’ont pas pardonné celui de Huit femmes au p’tit Zozon. Comme disent les fachos, “quand une oeuvre plaît au plus grand nombre, elle plaît aux plus grand nombre d’imbéciles”...


Haut de Page

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac