OCTOBRE 2006

Semaine 42  Du 12-10-2006 au 17-10-2006

 

 

 

elJ

UNE VERITE QUI DERANGE - (An Inconvenient Truth) de Davis Guggenheim. (20/20)
USA - Couleur, 1h38 - 2006.
Avec : Al Gore.

Documentaire : Ancien vice-président et ex-candidat aux élections (dûment trafiquées) de l’an 2000, Al Gore s’emploie désormais et plus que jamais à l’étude du réchauffement de notre pauvre vieille terre. Il a décidé de lutter avec tous les moyens dont il dispose contre ce péril majeur... dont nous sommes TOUS responsables...! Que pourrais-je bien ajouter aux excellentes prestations et explications de Mister Gore...? Rappeler tout de même que cela fait la bagatelle de trente-cinq ans que des personnes bien avisées nous mettent en garde - dont le chef de fil René Dumont, la risée de certains crétins à l’époque et qui passe aujourd’hui pour un visionnaire, alors qu’il n’a été “que” le scientifique pointu et soucieux de notre qualité de vie, désormais de notre survie... à TOUS, je le répète pour les sourds ou les malentendants ainsi que pour les doublement aveugles victimes du modernisme dont le roi est le “joujou automobile”... Plus que jamais, il nous faut changer de mode de vie ! Il ne s’agit point de vains mots ! Il s’agit de tout repenser... notre manière de nous déplacer, de nous alimenter, de nous divertir; nos raisons exactes de travailler... sachant que, bien trop souvent, nous travaillons pour produire afin de pouvoir consommer et de consommer afin de pouvoir produire... jusqu’à surconsommer et surproduire... tzétéra... Tu le vois le cercle vicelard ?
Allez, que l’on se dépêche d’aller zieuter de près ce film par ailleurs fichtrement bien réalisé et sacrément limpide grâce la démarche pédagogique de Al Gore... pédagogique mais nullement dénuée d’humour ludique.

Le cri de Mézigue : “Il y a dans mon immeuble une majorité d’enculés de leur secte qui préfère économiser sur le chauffage plutôt que sur le carburant de leurs “polluantes”!!! Putain de genre humain, ça court à sa perte et ça continue à se chier dans la bouche...!!!”

 

 

USHPIZIN - de Gidi Dar.(7/20)
Israël - Couleur, 1h30 - 2005.
Avec : Shuli Rand, Micha Bat-Sheva Rand, Shaul Mizrahi.

Comédie : Les fêtes de Sukkoth approchent et le modeste couple juif ultra orthodoxe, Moshe et Mali, prie le ciel pour qu’un miracle se produise... En effet, ces braves gens sont loin d’avoir de quoi assurer financièrement les festivités...! Le “miracle” aura lieu sous la forme d’une enveloppe contenant mille dollars gentiment glissée sous leur porte... Fous de joie, ils iront jusqu’à recevoir d’indignes “ushpizin” (invités sacrés)... Il s’agit d’un ancien ami de Moshe (dont le passé fut quelque peu douteux), accompagné d’un autre malfrat... ! Nous voilà donc installés dans une comédie bon enfant dont les situations drolatiques nous feront parfois sourire... Une petite déception pour Cinekosma qui s’attendait à tout autre chose... Néanmoins, le fait que des “ultras” - et cela, apparemment, pour la première fois au cinéma - fassent preuve d’un semblant d’autodérision - même la plus inoffensive qui soit - est une démarche honorable. Un premier pas vers la sérénité...?

 

 

 

Haut de Page

 


Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac