JUIN / JUILLET 2017

Semaine 23 à 30 Du 01/06/2017 au 31/07/2017


DUNKERQUE - de Christophe Nolan - (10/20)
USA/RU/France/Hollande - Couleur, 1h47 - 2016.
Avec : Kenneth Branagh, Cillian Murphy,Fionn Whitehead, TomGlynn-Carney, Jack Lowden, Harry Styles, Mark Rylance, Tom Hardy, Matthew Marsh, Tom Nolan, Adam Long, Will Attenborough, Charley Palmer Rothwell, Damien Bonnard, James Bloor.

Guerre : Mai 1940. Grosse castagne à Dunkerque ; les troupes alliées évacuent tant bien que mal. Les Anglais refusent d'embarquer les Français. Sympa. De toute façon, on s'en fout. Cette petite chose de commande est parfaitement réalisée mais aucun fond. Que voulez-vous qu'un bidasse qui a pris le fusil comprenne ?!?

 


KOBLIC - (Capitan Koblic) - de Sebastian Borensztein - (15/20)
Argentine / Espagne - Couleur, 1h32 - 2016
Avec : Ricardo Darin, Oscar Martinez, Inma Cuesta, Marcos Cartoy Diaz.

Espionnage : 1977. En Argentine, le nazisme détient encore le pouvoir. Les opérations Condor fonctionnent à plein ; démarches ignobles qui consistent à balancer de nuit les corps nus et vivants des dissidents dans la flotte depuis un avion. Par esprit chrétien ! Le capitaine Tomas Koblic a désobéi aux ordres d'éliminations. Après s'être enfui, il se cache dans une petite ville du sud... Règlements de comptes entre Koblic et les ordures humaines... Angoisse et suspense. Tout ce bal sordide est mené par la star nationale Ricardo Darin. A lire également La disparition de Josef Mengele, le Renaudot 2017 écrit par Olivier Guez. Vivement conseillé aux jeunes qui passent leur temps à faire joujou avec les zizipods ! A qui la faute ? Que leur transmettons-nous, les anciens... ?

 


BABY DRIVER - de Edgar Wright - (3/20)
USA, Couleur, 1h53 - 2016 .
Avec : Ansel Elgot, Kevin Spacey, Lily James, Jon Bermthal, Eliza Gonzalez, John Hamm et Jamie Foxx.

Policier : On va voir le film pour l'excellent acteur Spacey... et, piège à cons, on nous sert à l'écran un jeune imbécile joué par le boutonneux Ansel Elgort ! Encore une américonnerie.

 


ON THE MILKY ROAD - (Na mlecnom putu /Sur la voie lactée /Sulla Via Lattea) de Emir Kusturica - (20/20)
Serbie / Angleterre / USA / Mexique - Couleur, 2h05 - 2013-2016
Avec : Emir Kusturica, Monica Belluci, Sloboda Micalovic, Predrag "Miki" Manojlovic, Milojka Andric, Bairam Severdzan, Maria Darkina, Sergei Trifunovic, Zoran Cvijanovic, Davor Janijc, Peter Mircevski, Darko Kurtovic, Ratka Radmanovic, Branislav Fistric

Guerre : Ljubav i rat, Love and War, Amour et guerre. Titre de travail de ce film d'une puissance ahurissante. Dans un petit village bosniaque, Kosta distribue le lait sous le feu des balles. Nous sommes en plein dans les gueres yougoslaves. Voici que débarque une belle réfugiée italienne. Comme par enchantement. Kosta est sur le point d'épouser Milena, mais, mais, mais... La guerre est vraie, la paix est vraie. La mort est vraie, l'amour aussi. Qu'est-ce qui est beau ? L'amour à mort ? Simple comme la vie et comme l'amour. Des larmes d'une force sublime s'écoulent de nos yeux... Salaud de Kusturica ! Deset godina si se krijo posle usranog filma "Zavet" ! Mais quel retour ! Quelle rédemption ! Comme Monica Bellucci est belle et comme elle a parfaitement appris la langue serbe ! C'est le rôle de sa vie ! Quant à Kusturica, il a fait ici ou là un peu l'acteur... mais cette fois il est comédien à merveille. Le film n'a fait que 86 000 entrées en France. Un de ses trois melleurs avec Le temps des gitans et Underground. Heureusement que cette oeuvre filmique existe en DVD c'est tout fait regardable même sur le petit écran.

 


LE CAIRE CONFIDENTIEL - (The Nike Hilton Incident) de Tarik Saleh- (18/20)
Suède / Allemagne - Couleur, 1h51 - 2016.
Avec : Fares Fares, Hanja Amar, Mari Malek, Yasser Ali Maher, Slimane Dazi, Hichem Yacoubi, Mohamed Yousry, Ger Douani, Ahmed Abdelhamid Hefny.

Espionnage : Le Caire. Janvier 2011. Début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d'hôtel. L'inspecteur Noureddine est chargé de l'enquête. Les coupables pourraient bien faire partie de la garde rapprochée du président Moubarak. Depuis, cet homme a été condamné à perpétuité puis libéré et acquité pour les accusations de meurtres de manifestants de 2011. Il aurait été impliqué également dans des magouilles politicardes dans les conflits israélo-palestiniens. En tout cas, ce film est passionnant de bout en bout. Son succès relatif en salle est bien mérité.

 


LE PRIX DU SUCCES - de Teddy Lussi-Modeste (17/20)
France - Couleur, 1h32 - 2016.
Avec : Tahar Rahim, Roschdy Zem, Maïwenn, Grégoire Colin, Sultan, Ali Marhyar, Camille Lellouchej, Saida Bekkouche, Eriem Serbah, Salma Lahmer, Kader Kada.

Comédie dramatique : Brahim est un humoriste en plein essor. Il soutient toute sa famille avec générosité. Cependant, il a un frère qui est un manager incontrôlable et qu'il doit sacrifier. Brahim finira lui aussi par chuter.Très belle fin si l'on peut dire ; Tahar Rahim est magnifique. Le plus grand comédien français avec Reda Kateb.

 


LE VENERABLE W. - de Barbet Schroeder - (8/20)
Suisse /France - Couleur, 1h40- 2016.
Avec les voix de Bulle Ogier,Barbet Schroeder.

Documentaire : En Birmanie, ce fameux W. est un moine bouddhiste très influent. Son racisme (!!!) son islamophobie et les discours haineux qu'il profère provoquent violences et destructions. Il y a dans cette région du monde des camps de concentration proches de ceux des nazis ! N'importe quel homme, par ailleurs, peut devenir un bouddha. Mais, pas une femme ben sûr. Toute forme de démarche idéologique est génératrice d'obscurantisme !

 





Haut de Page


Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac