JUILLET/AOUT 2018

Semaine 33 Du 15/08/2018 au 22/08/2018


THE GUILTY - (Den skyldige) - de Gustav Möller - (20/20) 
Danemark - Couleur, 1h25 - 2017.

Avec : Jakob Cedergren, Jessica Dinnage, Johan Olsen, Omar Shargawi, Laura Bro, Jakob Ulrik Lohmann, Morten Suurballe, Peter Christoffersen, Katinka Evers-Jahnsen, Jeannette Lindbaek, Simon Bennebjerg, Guuled Abdi Youssef, Caroline Loppke, Nicolai Wendelboe, Morten Thunbo, Maria Gersby, Anders Brink Madsen.

Policier : Asger Holm, employé de la police d’urgence par appels au 112, répond à diverses personnes en danger. Celui d’une femme kidnappée va l’intriguer spécialement. L’homme incriminé serait son ex-époux et père de leur fillette, Mathilde et d’un bébé garçon. Asger est lui-même en délicatesse avec sa hiérarchie et avec sa femme à lui, qui vient de le quitter ; le lendemain, il doit se rendre au tribunal avec un témoin personnel… témoin de quoi… ? Et qui est cette femme au bout du fil, prénommée Iben et le présumé salopard Michael… comment porter secours à cette petite Mathilde, restée seule à la maison avec son frérot… ? Le pari insensé du cinéaste Möller (dont c’est la première réalisation) et de son co-scénariste est de ne montrer quasiment rien au spectateur… tout en en faisant l’alter ego d’Asger Holm au plan sonore. Une ambiance vite étouffante. Du cinéma « les yeux grands fermés ». Eyes Wide Shut. Une pure merveille. Un film unique. Le succès de cette oeuvre intelligente et virtuose est dû au bouche-à-oreille. Cas de le dire.

« Le 112, j’écoute. »

Action !

 

Bande annonce

 

 

 

 

 

 


UNE PLUIE SANS FIN - (Bao Xue Jiang Zhi) - de Dong Yue - (8/20)
Chine - Couleur, 1h59 - 2017.

Avec : Duan Yihong, Jiang Yiyan, Du Yuan, Zheng Wei, Zheng Chuyi, Zhang Lin.

Policier : Un modeste vigile d’une grande usine dans le sud chinois, Yu Guowei, découvre un cadavre de jeune femme dans un champ. Le corps d’icelle est lacéré de coups de couteau et la carotide est tranchée - plus une goutte de sang. Est-ce l’œuvre de Dracula, de Nosferatu ou de Méfistolesfesses ? Yuyu - qui se qualifie  d’inutile - se prend pour un détective et n’aura de cesse de retrouver l’assassin - ça va virer à l’obsession ! Pendant ce temps, la pluie n’arrête pas de pisser, telle une malédiction. Le public est moitécharbon. Ambiance sordide à souhait… mais à quel dessein ? Yu va finir lui-même par massacrer un malheureux innocent d’une façon démentielle ; il va se lier d’un sentiment amoureux pour une jeune femme. Celle-ci le lui rend bien. Mais ! Soudainement, elle se jette d’un pont pour mettre fin à son déluge. Comme ça. D’un coup sec. Un autre bonhomme va se faire écrabouiller à deux reprises par deux camionnettes différentes. La grande usine va exploser sous le regard impavide des ouvriers. On a le sentiment d’assister à la fin d’un monde qui n’a peut-être jamais existé. Oulala !

Ce polar surréaliste et plutôt mal maîtrisé a eu le Grand Prix au Festival du Cinéma  policier de Beaune 2018.

Un autre premier film, The Guilty - qui frise la perfection - n’a eu que le Prix de la Critique.

CK est du côté de la Critique.

 

Bande annonce

 


LES VIEUX FOURNEAUX - de Christophe Duthuron - (0/20)
France - Couleur, 1h29 - 2017.

Avec : Pierre Richard, Eddy Mitchell, Roland Giraud, Alice Pol, Henri Guybet, Myriam Boyer, Méliane Marcaggi, Rebecca Azan, Alain Dumas.

Comédie : Il n’y a pas d’âge pour faire chier le monde ! Oui, mais quand les artistes s’amusent, le public pleure ! Trois vieillards excentriques dans un petit patelin sont censés déranger la populace en ne faisant rien. L’histoire s’inspire d’une bande dessinée. Le cinoche est tombé bien bas. Eddy Mitchell attend avec impatience d’en tourner une suite. Il pourra attendre longtemps. Cette merde insipide va faire un fiasco total. Néanmoins, la machine à sous fonctionnera à merveille ! Une production au budget insignifiant sera amortie avec 400.000 entrées France. Merveilleuses banques qui continuent à transmettre directement le fric dans nos chers paradis fiscaux ! Il y a des citoyens qui crèvent de faim dans un pays aussi riche que la France. Sans parler des migrants qui se noient dans la flotte. Sans parler des massacres syriens et palestiniens. Sans parler de l’extrême misère dans un pays comme le Vénézuela où les mamans n’ont pas de quoi allaiter leurs nourrissons. Quand donc les citoyens vont-ils se réveiller et gronder leur révolte ?!?

 

Bande annonce

 



Haut de Page


Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac