MAI 2018

Semaine 19 Du 09/05/2018 au 15/05/2018


MONSIEUR JE-SAIS-TOUT - de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard -   (0/20) 
France - Couleur, 1h39 - 2017.

Avec : Arnaud Ducret, Max Baissette de Malglaive, Alice David, Caroline Silhol, Féodor Atkine, Jean-François Cayrey, Christophe Bourseiller, Marina Tomé.

Comédie dramatique : Un joueur de foot intello et tout, son neveu dont il a la garde et qui est autiste, plusse une toubibesse à la moule bien dessinée sous son jinneuh sonces lesss prinssipalessz personajès de esta mierda.

Ducret dit faux des textes surfaits, gagne des sous en plastoc, bouffe, chie et    pi’taffe ! MERCI GAD !

Le p’tit Max est mal dirigé ; et Silhol, Atikne, Bourseiller et Tomé sont des handicapés moteur et acteurs à la retraite.

Et ils sont tous payés pour ça !

Et toi, couillon, tu casques. Plein tarif ! Pas de réduction gogol.

bande annonce

 

 


EN GUERRE - de Stéphane Brizé - (15/20) 
France - Couleur, 1h53 - 2017.

Avec : Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie, David Rey, Olivier Lemaire, Isabelle Rufin, Bruno Bourthol, Sébastien Vamelle, Jean-Noël Tronc, Valérie Lamond, Guillaume Daret, Jean Grosset, Frédéric Lacomare, Anthony Pitalier, Séverine Charrié, Romain de Boissieu, Martin Hauser, Marie Nadaud, Rachid Mamlous, Grégoire Ruhland, Daphné Latour, Guillaume Draux, Letizia Storti.

Drame : Laurent Amédéo est à la tête d’un groupe de travailleurs pour combattre la direction de l’usine Perrin Industrie qui après avoir fait des bénéfices de 17 millions d’euros ne tient pas ses promesses à l’égard des employés qui ont consenti de lourds sacrifices financiers. En effet, 1100 d’entre eux vont être sèchement licenciés. Confrontations, débats, conférences, coups de gueule et tout le tralala ! Il ya des lâches parmi les grévistes - comme d’habitude… Feront-ils tout capoter ? Amédéo est obstinément décidé à aller jusqu’au bout. Quel bout ?

Tout comme dans La loi du marché du même duo Brizé/Lindon, tous les acteurs sont des non professionnels jouant leur propre rôle excepté Vincent Lindon. La différence entre les deux œuvres c’est que cette fois il s’agit d’un document à peine couvert de fiction. Gênant pour les spectateurs ? Lindon fut primé à Cannes pour son rôle dans La loi du marché. A juste raison. Il incarnait un vrai personnage dans un film très réaliste - mais racontant une histoire. Ici, tout glisse. A merveille. CK y a trouvé son compte. Certes, l’histoire est une redite de ce qui se passe en France et ailleurs depuis des décennies ; mais il faut savoir répéter. Urgence. Au feu ! Citoyens, réveillez-vous.

 

bande annonce :

 

 






Haut de Page


Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac