DECEMBRE 2019

Semaine 51 à 52 du 4 au 31 décembre 2019


Un

LE TRAÎTRE - (Il traditore) -  de Marco Bellocchio - (19/20)

Italie - Couleur, 2h31 - 2018.

Avec : Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Cândido, Fabrizio Ferracone, Luigi Lo Cascio, Fausto Russo Alesi, Nicola Cali, Bruno Cariello, Giovanni Calcagno, Alberto Storti, Vincenzo Pirrotta, Goffredo Bruno, Gabriele Cicirello, Paride Cicirello.

Drame : D’aucuns se sentent blessés que l’immense comédien Favino soit parti de Cannes les mains vides. Il faut savoir que cet acteur est très peu connu en France; en revanche, en Italie, il est beaucoup plus populaire grâce au théâtre et à la télévision. Ici, il faut distinguer la Mafia de la Cosa Nostra. Le mot maffia (avec deux f) est apparu au dix-neuvième siècle en Toscane signifiant misère. Il descend jusqu’en Sicile et  il est un quasi synonyme de Cosa Nostra : notre chose ou notre affaire. Une question se pose : est-ce qu’à l’origine il s’agissait d’une association criminelle ou bien cette misère aurait-elle poussé des familles pauvres à s’organiser avec pour chef un parrain ? Difficile à dire. Selon certaines sources la mafia aurait eu des racines dès le treizième siècle. Dans tous les cas, le sens courant de mafia signifie organisation hors-la-loi avec, selon les familles, du trafic d’armes et de stupéfiants, d’autres comme Don Corleone (Marlon Brando dans le film Le parrain réalisé par Coppola) qui voulait préserver une sorte d’honneur et un respect de la famille; néanmoins, même Don Corleone pratiquait des actes cruels, lorsque des traîtres ou des ennemis de la famille devaient être punis. De toutes façons, la misère conduit à tout pour en sortir. Quoi de plus bestial qu’un homme affamé ?

Le vrai Tommaso Buscetta, né en 1928 à Naples et mort d’un cancer en Floride en 2000 (71 ans) est un mafioso sicilien issu d’une famille très pauvre de 17 enfants. Il s’en sort jeune en démarrant une carrière dans le crime organisé.

Buscetta va commencer à être un pentito (repenti) après le massacre, organisé par Toto Rina, de ses deux fils, de son frère et d’autres membres de sa famille ne faisant pas pas partie de la mafia. De fil en aiguille, sans être le seul repenti, il devient le plus important. Il sera le témoin clé du Maxi-Procès qui aboutit à condamner 350 mafiosi.

Il sera surnommé « le boss des deux mondes » Don Masino - de Palermo à New York.

Les Italiens sont spécialement forts dans le genre tragi-comique. Ainsi, cette scène où Buscetta est attablé dans un restaurant avec sa petite famille pour le repas du réveillon; soudain,  apparaît un Sicilien, vêtu du costume du Père Noël qui interprète une chanson traditionnelle tout en menaçant « le boss des deux mondes ». Buscetta, avec femme et enfants, se lève et quitte le restal. Difficile de transcrire cela en mots.

Et Bellocchio, 80 ans, nous a déjà impressionnés avec des films tels que Le sourire de ma mère, Buongiorno notte ou encore Le metteur en scène de mariages.

Cet article étant trop modeste, il est urgent de voir les images de cet événement majeur qui n’a qu’un succès d’estime.

 

 

 



O

HORS NORMES - de Eric Toledano et Olivier Nakache - (10/20)

France - Couleur, 1h55 - 2019.

Avec : Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent, Catherine Mouchet, Frédéric Pierrot, Bryan Mialoundama, Marco Locatelli, Alban Ivnov, Benjamin Lesieur.

 


O

UN MONDE PLUS GRAND - de Fabienne Berthaud - (7/20)

France - Couleur, 1h40 - 2019.

Avec : Cécile de France, Ludivine Sagnier, Naranrsetseg Dash, Tserendaridzav Dashnyam, Arieh Worthalter

 


O

LA BELLE EPOQUE - de Niicolas Bedos - (0/20)

France - Couleur, 1h56 - 2019.

Avec : Daniel Auteuil, Guilllaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardent, Pierre Arditi, Denis Podalydès, Michaël Cohen, Jeanne Arènes, Bruno Raffaelli.

 


O

LES MISERABLES- de Ladj Ly - (20/20)

France - Couleur, 1h42 - 2018.

Avec : Damien Bonnard,Alexis Manenti, Djebril Didier Zionga, Issa Perica,Al-Hassan Ly, Steve Tientchu, Aimany Kanute, Nizar Ben Fatma et la participation amicale de Jeanne Balibar.

 



Haut de Page


Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004 Strahinja Kosmajac